AIMatMelanoma.org
en gb fr de es it iw el nl da fi sv no pl ru cs

ZELBORAF (vemurafenib)

 

But: Le Zelboraf bloque une voie cellulaire pour arrêter la croissance des mélanomes.

 

Comment cela marche: Le Zelboraf est un inhibiteur des kinases qui bloque la forme mutée V600E de BRAF, une protéine importante qui aide la croissance des cellules cancéreuses. La moitié des patients de mélanome ont cette forme mutée de la protéine dans leur tumeur.

 

Quels patients sont concernés: Le Zelboraf est approuvée par pour les patients qui porte la mutation V600E dans la protéine BRAF dans des mélanome de stade III qui sont non résécables (mélanome ne peut être retiré par chirurgie) ou des mélanomes de stade IV. Avant tout traitement par le Zelboraf, les patients doivent être testés positif à la mutation de BRAF.

 

Comment est-ce administré: LE Zelboraf est une drogue orale. Les patients reçoivent une dose orale de 960 mg biquotidienne.

 

Efficacité: Dans un large essai Clinique, comparant le Zelboraf au DTIC, presque 50% des patients traités avec le Zelboraf ont vu leur tumeur diminuer de taille par rapport au 5% de ceux traités avec le DTIC. La survie des patient induite par le Zelboraf n'est pas encore très clair, mais pour le moment, 77% des patients traités par Zelboraf sont toujours en vie contre seulement 64% de ceux qui ont reçu du DTIC.

 

Dans l'essai clinique de phase III, la survie sans récidive (temps que le patient est en vie sans croissance ou expansion du cancer) eait de 5,3 mois pour les patients sous Zelboraf contre 1,6 mois pour les patients sous chimiothérapie standard.

 

Les Effets Secondaires: Il existe plusieurs effets secondaires qui sont commun au début du traitement. La plupart de ces effets secondaires sont peu ou moyennement sévères et quand ils sont sévères, peuvent être gérés soit en diminuant la dose prescrite soit en stoppant momentanément le traitement avant de le reprendre.

 

  • Le carcinome basocellulaire apparaît dans 24% des patients et est, de loin, le plus courant des effets secondaires.
    • Ils apparaissent, en général, dans les 7 à 8 semaines suivant le traitement.
    • Les carcinomes basocellulaires sont le plus souvent rencontrés chez des patients âgés avec un antécédent de cancer de la peau ou avec une exposition chronique au soleil.
    • Si ces lésions apparaissent, elles doivent être retirées, mais vous pouvez normalement continuer à prendre ce médicament sans avoir à en changer la posologie.

 

Important: Vous devez être examiné par un dermatologue avant de commencer le traitement sous Zelboraf et ensuite suivi tous les deux mois le temps du traitement.

 

  • De Sévères Réaction Allergiques peuvent être induites:
    • Des ampoules sur la peau, des cloques ou des aphtes dans la bouche
    • La peau peut peler
    • Fièvre
    • Gonflement de la face, des mains des plantes de pieds
  • Des éruptions cutanées sont aussi très communes. Elles apparaissent surtout au niveau des bras et des jambes mais aussi au niveau de la poitrine et du dos.
    • Elles apparaissent sur plusieurs jours et peuvent provoquer des démangeaisons.
    • C'est en général réversible et une fois la drogue stoppée temporairement, les conditions s'améliorent et les éruptions ne reviennent pas lors de la reprise du traitement.
    • Dans des cas sévères, les patients peuvent de arrêter ce traitement.

 

Important:  Si l'éruption cutanée est très inconfortable et si elles recouvrent plus de la moitié du corps, vous devez appeler votre médecin. Le médecin décidera si le traitement doit être arrêté temporairement et quand vous pourrez le reprendre et à quelle posologie.

 

  • L'augmentation de la sensibilité au soleil (photosensibilité) est aussi très fréquente. Vous devriez éviter de sortir au soleil le plus possible.

 

Important: Quand vous sortez dehors, couvrez-vous avec des  de vêtements qui protègent votre peau, sans oublier la tête, la figure, les mains et les lèvres. Utilisez une crème solaire d'indice 30 ou plus et  du baume à lèvre.

 

  • Les douleurs articulaires sont aussi un des effets secondaires relativement fréquents, qui apparaissent au tout début du traitement. Cela peut affecter une ou plusieurs articulations. Les mains et les pieds deviennent souvent douloureux, mais cela peut aussi toucher les genoux ou les épaules. Chez certains, il peut aussi y avoir un gonflement et des rougeurs au niveau des articulations.

 

Important: Des antiinflammatoires non stéroïdiens (tel que l'aspirine) peut être utilisé pour gérer ces problèmes. Dans les cas les plus sévères, une interruption ou une réduction de la posologie peut être nécessaire.

 

Autres effets secondaires: Ils peuvent inclure:

  • Changement de l'activité électrique cardiaque (prolongation de la phase QT), qui peuvent entraîner un battement irrégulier du cœur potentiellement dangereux. Les symptômes incluent alors des évanouissements, des étourdissements, des battements du cœur irréguliers ou rapides.
  • Des problèmes hépatiques : les symptômes incluent alors un jaunissement du blanc de l'œil, la fatigue, des urines marrons ou noires, des nausées ou vomissements, des douleurs au côté droit de l'estomac.
  • Des problèmes oculaires tel que des uvéites. Les symptômes sont alors une douleur oculaire, gonflement ou rougeurs, vision flou ou d'autres changements de la vision.
  • L'apparition de nouveaux mélanomes malins.
  • La perte des cheveux
  • La fatigue
  • Des nausées
  • Des verrues


IMPORTANT!

  • Quand vous allez à l'extérieur, couvrez-vous bien avec des vêtements qui vous protègent la peau sans oublier la tête, la figure, les mains, les bras et les lèvres.
  • Utilisez des crèmes solaires d'indice 30 ou plus.
  • Utilisez du baume à lèvres.